vendredi 13 novembre 2015

Dernière interview parue sur L6 MAG

Vie pro et perso, peut-on tout réussir ?


Je fais partie de ces femmes qui ont envie de tout réussir. Avoir une vie pro intéressante, un homme qui m’aime, être une mère fantastique et que tout ce bonheur se reflète sur moi. En gros, je veux être de celles que l’on admire. On voit beaucoup d’exemples de réussite lointains, j’ai eu envie de m’intéresser aux femmes remarquables qui habitent juste en bas de chez moi…
J’ai fait dernièrement la connaissance d’une femme qui m’a scotchée, avec son merveilleux parcours et son profil 100% L6MAG, une de celles auxquelles j’aimerais ressembler. J’ai voulu connaître son secret pour tout réussir.

 

Bonjour Michelle Jean-Baptiste. Vous êtes une femme 100% L6MAG ; d’où venez-vous ?

Je suis le fruit d’un métissage avec des origines multiples : antillaise, américaine, navajo, écossaise, française, russe, polonaise… Je me sens vraiment citoyenne du monde.

 

Vous êtes conférencière, avocate, à la tête de deux cabinets en France et aux USA, auteur d’une dizaine de livres, responsable d’un master en E-Business et Luxe et vous enseignez dans plusieurs écoles : Les Gobelins, Novancia, ESCP, ESG PSB, Grégoire Ferrandi. Parlez-nous un peu de votre parcours ; vous avez réussi à faire des études de droit tout en étant maman ?

J’ai choisi, en effet, de devenir maman durant mes études de droit, pendant ma maîtrise. C’était le moment ou jamais ;-) et, même si cela n’a pas été facile, c’est la plus belle décision de ma vie. En plus, hasard du calendrier, j’ai accouché pendant les vacances d’été, sinon cela aurait été un peu plus rock’n’roll.

 

Comment avez-vous fait ?

Je n’étais pas seule. J’ai pu compter sur l’appui de ma famille et de mon conjoint, car j’ai eu une grossesse difficile. Sans eux, je n’aurais pas pu tenir le rythme entre les allers-retours à l’hôpital, mon job et mes études.

 

Quand avez-vous écrit votre premier livre ?

Michelle Jean-BaptisteEn 1997 ; en fait, c’était mon mémoire de DEA. Les membres du jury de soutenance ne le trouvaient pas très académique, car je l’avais écrit un peu comme un roman, et ils m’ont dit qu’il ferait un très bon guide. Donc, comme j’aime les challenges, je l’ai envoyé à trois maisons d’éditions (Dalloz, Litec et Eyrolles), qui ont toutes accepté de le publier. À l’époque, nous étions en pleine bulle internet et mon livre a reçu le prix de l’Association française du droit de l’informatique et des télécoms. Je n’y croyais pas moi-même. Ça a été une superbe période, pleine de créativité.

 

Comment avez-vous créé votre première entreprise ?

Cela s’est fait un peu par hasard. Suite à la publication de mon premier livre et du prix, j’ai fait de nombreuses conférences et j’ai monté une structure pour pouvoir facturer mes prestations.

 

Comment avez-vous commencé à enseigner ?

J’ai commencé à enseigner en parallèle avec mes études. Au départ, c’était un job alimentaire, puis c’est très vite devenu une passion.

 

Vous avez une vie professionnelle très remplie, vous êtes maman et en couple depuis vingt ans ; pensez-vous que l’on peut tout réussir?

Oui, je crois que l’on peut tout réussir, mais pas tout en même temps. À certains moments, vous êtes au top dans votre carrière, mais moins présente pour la vie amoureuse, ou plus mère et moins disponible pour votre épanouissement personnel ou vos obligations professionnelles. Le secret c’est de, malgré tout, ne jamais négliger ou oublier un pan de sa vie, et de garder régulièrement du temps de qualité pour tout ce qui importe vraiment dans la vie, comme la famille, l’amour, les amis. Car, en cas de coup dur, ce sont eux qui seront là pour vous; rarement vos clients, votre employeur, vos étudiants ou vos collègues.

 

Comment faites-vous pour ne pas vous laisser déborder par le travail ?

En fait, je suis une accro du boulot donc ; ce n’est pas facile, mais j’essaie de me raisonner et de relativiser. Sinon, mon conjoint est un très bon garde-fou ; c’est un excellent aide-mémoire pour me dire de ralentir la cadence.

 

Vous avez toujours tout réussi ?

Bien sûr que non, et heureusement ! Personne ne peut tout réussir. C’est impossible, et c’est tant mieux, car on apprend énormément de ses erreurs (beaucoup plus que de ses réussites d’ailleurs). Mais c’est vrai que, lorsque l’on regarde la vie de quelqu’un de l’extérieur, on ne voit que le résultat, on oublie souvent tout ce qu’il y a derrière: les longues heures de travail, les loupés, les doutes…

 

Si vous aviez un conseil à donner aux lectrices de L6MAG, quel serait-il ?

Je dirais que l’on n’a rien sans un minimum d’effort, donc qu’il faut de l’enthousiasme, sinon on ne pourra pas supporter les efforts à faire, et qu’il est super important de mettre de la passion partout dans sa vie, en famille, dans son couple et aussi dans son travail… Et puis être généreux, car tout ce que vous donnez vous sera rendu d’une manière ou d’une autre.

 

Si tu veux avoir d’autres conseils ou approfondir le sujet, voici trois de ses ouvrages :

Réussir grâce aux réseaux, Larousse
Vie pro, Vie perso : le cocktail gagnant ! Fortuna Editions
Mes bonnes résolutions en action : 10 semaines pour y arriver, Fortuna Edition
(À paraitre en novembre 2015)

 

Et si tu as envie de rencontrer cette superwoman, rendez-vous à l’un de ses ateliers (car oui, en plus, elle fait aussi des ateliers ;-).

Prochains ateliers : Spécial bonnes résolutions, sur Paris (durée : 4 heures)
Jeudi 26 novembre 2015, de 14h00 à 18h00, suivi du cocktail dédicace de lancement
Jeudi 10 décembre 2015, de 9h00 à 13h00
Mardi 5 janvier 2016, de 14h00 à 18h00
Samedi 9 janvier 2016, de 9h00 à 13h00
Tarif privilégié pour les lectrices de L6Mag : 30 € par personne (au lieu de 40 €)
Réservation sur : www.weezevent.com/master-class-bonnes-resolutions
et des infos sur le tout nouveau blog de Michelle Jean-Baptiste :
http://michelle-jean-baptiste.blogspot.fr/


En savoir plus sur http://l6mag.fr/blog/vie-pro-et-perso-peut-on-tout-reussir/#UF4ee9ZTHhXeWlCH.99
Enregistrer un commentaire